+39_342_1427879   info@air-fashion.com    
           
   Monnaie

Se connecter S'inscrire

  PANIER


 BLOG DE MODE


 NEWS   TENDANCES, COLLECTIONS ET SPECTACLES DE MODE   MODE & STYLE DE VIE   LES MARQUES ET L'HISTOIRE DE LA MODE
 Recherche rapide 


 LES MARQUES ET L'HISTOIRE DE LA MODE  


  retour à la liste des articles  

LES PREMIèRES BOTTES AVEC FERMETURE à GLISSIèRE, C'EST UNE INVENTION DE LA STYLISTE RUSSE VéRA ARALOVA.

20-DéC-2017


Nouveaux arrivants de sacs pour femmes et pour hommes

THE BRIDGE

Piquadro

ARCADIA

Armani Exchange

BRIC'S

La fermeture la plus utilisée aujourd'hui est la fermeture à glissière (ou la fermeture éclair) ou le zip. Il est impossible d'imaginer un sac ou des bottes sans cette merveilleuse invention. L'idée de cette fixation est venue à l'inventeur américain de la machine à coudre Elias Howe en 1851. Mais le zip a été breveté comme une «fermeture à chaussures» en 1891 par un autre américain Whitcomb Judson.

À l'origine, la fermeture à glissière a été utilisée pour fixer des galoches et des bottes en caoutchouc, et il convient de noter que les premières fermetures éclairs n'étaient pas assez pratiques et fiables. En 1913, l'ingénieur suédois-américain Gideon Sundback a perfectionné cette fermeture à glissière en transformant l'invention en un dispositif à deux rangées de dents que nous sommes habitués de voir aujourd'hui.
Mais aujourd'hui, peu de gens se souviennent de l'histoire des bottes à fermeture à glissière pour femmes. Elle a commencé en Union soviétique à la fin des années 1950.

Pendant le règne de Staline, le « rideau de fer » est tombé entre l'Union Soviétique et les pays occidentaux, et toutes les relations, y compris culturelles, ont été interrompues.

On ne permettait pas aux mannequins et aux créateurs de mode russes de se rendre à l'étranger, les considérant comme des espions. Et on ne produisait pas du tout des chaussures élégantes et délicates en URSS, estimant qu'elles étaient des « vestiges du capitalisme ».

Nikita Khrouchtchev a soulevé le « rideau de fer ». Il a commencé à établir des relations amicales avec la France. Et enfin en 1959, il y a eu un événement qui a influencé toute la production mondiale de chaussures. L'URSS et la France ont convenu d'organiser une semaine de la « mode russe » à Paris. Alors à Moscou, dans la Maison de couture sur la rue Kuznetsky Most, on a commencé à travailler sur la création d'une nouvelle collection de mode. Сe travail a été dirigé par la styliste et l'artiste Véra Aralova.

La collection se composait de vêtements traditionnels russes, de fourrures et de châles folkloriques.

Il fallait combiner la collection d'hiver avec des chaussures d'hiver, c'est-à-dire des bottes. Mais à l'époque, il n'y avait pas de bottes élégantes en cuir souple qui moulaient les jambes des femmes. Les bottes étaient grossières et non attrayantes. Et Véra Aralova a eu une idée surprenante. Elle a proposé de coudre une fermeture à glissière dans la botte. La styliste a commandé ce modèle de bottes dans l'atelier du Théâtre Bolchoï sur ses propres moyens.

La présentation de la collection russe en 1959 a fait fureur. Les fashionistas français ont surtout adoré les bottes rouges à fermeture à glissière présentées avec un manteau de fourrure d'écureuil et un châle russe traditionnel de Pavlov Possad. Les bottes avaient une tige haute et un petit talon orné d'une application originale. Ces bottes ont été immédiatement surnommées « Bottes russes ».

Des couturiers européens, des industriels, des experts ont attentivement étudié la fermeture soigneusement cousue dans le cuir, et chacun demandait si on avait délivré le brevet, si on vendait une licence, si on pouvait acheter un modèle.  Mais cela a été interdit par les lois soviétiques, et la délégation soviétique a catégoriquement refusé de vendre des modèles. L'invention géniale est revenue en URSS et a été oubliée pendant une bonne dizaine d'années.

Mais un an après la semaine de la mode russe en France, les « bottes russes » sont apparues dans toutes les célèbres boutiques d'Europe. Toutes les usines de chaussures européennes ont commencé à les produire, mais personne n'a mentionné le nom de leur auteur, Véra Aralova.


 

Sur les podiums d'aujourd'hui, vous pouvez voir des formes fantaisistes et diverses de bottes hautes, et chaque modèle élégant est muni d'un accessoire aussi nécessaire et pratique que la fermeture à glissière.

Les bottes de la collection 2017 – 2018

Cosmina Suciu FW 2018


Chloé SS 2018


Christian Dior SS 2018


Dolce & Gabbana SS 2018



Balmain SS 2018



* Notre blog air-fashion.com n'est pas une agence de presse officielle conformément à la loi italienne (UE) 62/2011. Si les nouvelles ou les images publiées violent un droit d'auteur, écrivez-nous simplement et elles seront immédiatement supprimées.



Commentaires

Prenom
E-mail
Commentaire



 retour à la liste des articles  

Nouvelle tendance de l'été 2022 : les sacs en paille et Tiffany.
25-MAI-2022

LE SAC SEAU DANS LA TENDANCE DE L'ÉTÉ 2022
11-MAR-2022

Le coffre de grand-mère : accessoires de mode des années 1960 et tendances modernes.
05-AOû-2021

Secret Garden - une collection de sacs printemps-été 2021 par Braccialini
25-AVR-2021








Italiano     English     Русский     Deutsch     Español     Français

© Copyright AIRFASHION 2012-2022 | D’Addazio S.r.l.s. & Via Roma SN - 64011 Alba Adriatica (TE) - Italy
Tel.: +39_342-_1427879 Fax: +39_178-_2710534 info@air-fashion.com
P.Iva IT02028150676 - iscriz. alla camera di commercio N° REA TE-173257 PEC: daddazio.srls@pec.it

En continuant à naviguer sur ce site, vous consentez à l'utilisation de Cookie dans le but de faciliter l'accès au panneau de contrôle sur le site.
Pour plus d'informations et pour gérer les préférences de votre navigateur concernant les Cookie: Lire ici. Lis Privacy